pour François Bayrou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pour François Bayrou

Message  Sympatic le Mar 17 Avr - 7:58

Article publié sur Le Point.fr

Aujourd'hui, vous nous donnez deux ou trois raisons de ne pas voter pour François Bayrou.

La première raison, c'est qu'il y a une imposture Bayrou. On n'a jamais vu un candidat se présenter à ce point comme un visionnaire et faire preuve d'autant d'aveuglement. Son titre de gloire, c'est d'avoir insisté sur la gravité de la dette avant tout le monde. Depuis, les Français lui reconnaissent une stature, mais lui a cru qu'on lui élèverait une statue. Il s'est trompé. Il faut dire qu'il n'a rien fait pour faire fructifier son capital de confiance. Ni travaillé à un vrai projet de gouvernement, ni structuré son parti pour en faire une force électorale. En fait, Bayrou passe pour un homme de caractère parce qu'il est sûr de lui et obstiné. Alors qu'il est surtout dilettante et narcissique : plein de lui-même mais vide d'idées nouvelles... Et en plus, au moment de la tuerie de Toulouse, il a montré un cynisme politicien dont on ne le soupçonnait pas.

Vous trouvez que son programme est trop imprécis, trop anachronique ?

En tout cas dénué de toute vision claire, intelligible, de ce qu'il veut pour la France - entre le fédéralisme européen et le "produire français", ce n'est pas évident... Pour résumer, il prétend gouverner "raisonnablement". Ça sonne bien, mais ça sonne creux. Sur la question de la dette, justement : il reproche à ses rivaux de fixer des objectifs d'économies insuffisants. Lui, il veut économiser plus que les autres, mais personne n'est moins précis que lui pour dire comment. À part ça, son programme est rempli de lapalissades sucrées du style : une politique étrangère "dynamique et sereine", une école sans violence ou - la meilleure - pour avoir une vraie stratégie économique, créons... un commissariat à la stratégie. Dommage qu'il n'ait pas pensé à un ministère du pétrole ; on trouverait peut-être des gisements dans le Béarn...

Est-ce que le problème principal de François Bayrou n'est pas de ne pas vouloir choisir entre la droite et la gauche ?

Sans doute mais, là aussi, il y a une tromperie : Bayrou cherche à faire croire qu'il ne veut pas se rallier à l'un ni à l'autre parce qu'il serait au-dessus des médiocres divisions politiciennes. C'est faire passer son orgueil pour de l'intégrité. En réalité, il s'est lancé dans cette campagne persuadé que Hollande ou Sarkozy s'effondreraient et qu'il prendrait la place d'un des deux au second tour. Une erreur de plus. C'est pour cette raison qu'il a fait un projet si général qu'il ne contient que des évidences - pour être acceptable par les électeurs des deux camps. Du coup, il a démontré lui-même l'inanité de sa théorie : n'être ni à droite ni à gauche, dans la politique française, ce n'est pas être au centre ; c'est n'être nulle part. Et à force de ne pas décider où il veut être, il ne sait plus où il en est. Autrement dit : il est perdu.


_________________

Cool, vous êtes sur Sympatic Forum
avatar
Sympatic
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 12457
Age : 71
Localisation : Reims
Date d'inscription : 29/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sympatic.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum